Tendances

Devinette : Que peut avoir à dire un entraîneur de foot à un patron d’entreprise ?

Le leader d’un groupe, qu’il soit CEO, Directeur, Conseiller d’Etat, Chef de Département, Chef de Service ou Responsable d’équipe, occupe une position particulière au sein de son organisation. Il doit en effet, entre autres, comprendre son environnement, être visionnaire, ainsi que savoir définir et communiquer clairement ses objectifs. Cela fait partie de sa responsabilité de meneur. Il ne doit cependant pas oublier sa responsabilité de rassembleur. Pour cela, il doit être inspirant, authentique et capable de créer (et de maintenir !) des relations adéquates avec son entourage.

Ce dernier thème, en l’occurrence les relations adéquates entre un leader avec sa hiérarchie, ses pairs ou ses collaborateurs, est souvent abordé avec les dirigeants que nous côtoyons. Madame, Monsieur ou le prénom ? Vous ou tu ? La pause ou le repas de midi avec eux ou seul ? Poignée de main ou simple bonjour ? Partager des difficultés ? Montrer ses émotions ? Facebook, LinkedIn ? Etc, etc … Autant de questions, légitimes, pour lesquelles il n’y a jamais qu’une seule réponse possible.

Lors du dernier match de qualification de l’équipe suisse de football pour le Mondial 2014, le 15 octobre 2013, les médias ont relevé un élément en lien avec le sujet évoqué ci-dessus : lorsque les joueurs ont voulu porter puis lancer leur entraîneur Ottmar Hitzfeld en l’air pour célébrer leur qualification, ce dernier ne s’est pas laissé faire. Interrogé par les journalistes sur le pourquoi de son attitude, Ottmar Hitzfeld a répondu : « Je n’ai pas voulu qu’ils me portent ainsi en triomphe. Mais leur initiative m’a rendu fier, fier aussi que les gens voient notre complicité. J’étais vraiment touché. Mais je suis un homme pudique, qui aime garder les pieds sur terre. Malgré la joie du moment, il ne faut pas oublier cette petite distance qui doit perdurer entre l’entraîneur et ses joueurs. ».

Nous sommes d’avis que les propos d’Ottmar Hitzfeld sont empreints de pertinence. Un leader peut célébrer une réussite avec son équipe ; il a même la responsabilité d’encourager de tels moments, qui sont autant d’occasions importantes pour stimuler, motiver et renforcer la cohésion de son équipe. Et nous sommes convaincus que le maintien d’une « petite distance » rendra service au leader pour lui permettre d’accomplir sa tâche tout en maintenant des relations adéquates et durables avec son entourage, que cela soit avec sa hiérarchie ou son organisme de rattachement, ses pairs ou ses collaborateurs. Le contour personnel que vous donnez à la « petite distance » à maintenir avec votre entourage est-il suffisamment clair pour vous, ainsi que pour les personnes que vous côtoyez ?

Cette question fait partie du thème qui sera abordé lors de notre P'tit Déj du 28 août 2014, auquel vous êtes chaleureusement convié/e. Détails et inscription en cliquant ici.

06.2014

En lien avec ce sujet

Relations & Communication

Séminaires & Formation

Appui aux dirigeants

Pour en parler ensemble

PPrenez contact avec nous !

Newsletter

Envie d'être informé directement et simplement de nos nouveautés grâce à un mail, environ quatre fois par année ?

Pour cela, vous pouvez vous abonner à notre Newsletter en remplissant le formulaire d'inscription prévu à cet effet.