Tendances

C'est la faute au chef ? Pas toujours, mais souvent !

L’importance de la posture du manager est l’un des points qui nous frappe le plus dans notre pratique professionnelle dans les domaines organisationnel et relationnel. Nous constatons en effet qu'un manager, quel que soit son niveau hiérarchique, son secteur d’activité ou la taille de son équipe, donne une impulsion déterminante sur l’engagement, la motivation et le bien-être des personnes appartenant à la structure dont il a la responsabilité.

Sur la base de notre expérience, nous distinguons deux axes d’influence majeurs d’un manager :

  • Sa façon d’interagir avec ses collaborateurs : est-il suffisamment sensible à l’importance de créer et de maintenir un lien de qualité avec ses collaborateurs afin de permettre à ceux-ci d’être au clair sur leurs objectifs et de recevoir la stimulation et la reconnaissance dont ils ont besoin ?

  • Sa façon d’assumer son rôle et ses responsabilités : est-il à même d’apporter à ses collaborateurs les informations et la clarté dont ils ont besoin, afin de permettre à ceux-ci de savoir qui fait quoi et de pouvoir donner du sens à leur travail ?

Nous sommes convaincus que ces deux axes influencent directement la « qualité managériale » d’un chef, difficile à mesurer de façon absolue mais souvent très bien perçue par ses interlocuteurs.

Un récent sondage, effectué en Suisse durant le printemps 2014 par Information Factory et cité dans HR Today, mentionne les chiffres suivants :

  • 78 % des employés sont convaincus que leur supérieur a une grande influence sur leur satisfaction au travail ;

  • 62 % des collaborateurs ont déjà une fois démissionné à cause de leur chef.

Nous ne voulons pas dire que c’est toujours la faute au chef, loin de là ! Toujours est-il que nous sommes convaincus qu’un employeur qui offre à ses managers les moyens de se développer dans le but de leur permettre d’interagir de façon adaptée avec leurs collaborateurs et de les aider à assumer pleinement leur rôle et leurs responsabilités pourra constater un retour sur investissement immédiat et durable.

Le thème évoqué ci-dessus a été repris de deux manières :

Projecteurs

Lors de l’évènement que nous avons organisé le 18 février 2015.
Cliquez ici pour en savoir plus.

Logo 24 Heures

Dans un article intitulé « Alors, c'est la faute à Voltaire ou à Rousseau ? » publié dans la rubrique "L'oeil du pro" du Supplément emploi du 22 janvier 2015 du journal 24 Heures. Cliquez ici pour le consulter.

12.2014

En lien avec ce sujet

Appui aux dirigeants

Organisation & Structure

Relations & Communication

Séminaires & Formation

Pour en parler ensemble

Prenez contact avec nous !

Newsletter

Envie d'être informé directement et simplement de nos nouveautés grâce à un mail, environ quatre fois par année ?

Pour cela, vous pouvez vous abonner à notre Newsletter en remplissant le formulaire d'inscription prévu à cet effet.